© Archive Centre on Women’s History (CARHIF).
Undated picture of Éliane Vogel-Polsky who together with Marie-Thérèse Cuvelliez represented Gabrielle Defrenne. In an interview many years later Vogel-Polsky stated that:
’En 1967, j’étais encore la seule à être convaincue de l’applicabilité directe de cet article [119]. J’avais écrit des tas d’articles que j’avais envoyés à tous mes collègues juristes européens, mais ils me souriaient, me répondaient aimablement… j’étais vraiment la féministe de service que son féminisme aveuglait! Je ne méritais même pas d’être citée contre dans leurs ouvrages. J’étais folle furieuse!’

Read more:‘Agir pour les droits des femmes’ (2003) 10 Raisons politiques 142.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *